Accueil > Ecologie > Le violon qui cache la forêt

Le violon qui cache la forêt

samedi 25 février 2023, par Pixef

Éditorial de Audiofanzine du Samedi 25 Février 2023

Très colère qu’il est Janusz Wawrowski ! Alors qu’il souhaitait regagner Varsovie après un concert donné à Vilnius, une compagnie aérienne a refusé qu’il garde son Stradivarius d’une valeur de 5 millions d’euros avec lui en cabine pour l’obliger à le mettre en soute, de sorte que Janusz est rentré en car...

À partir de ce point, le monde se divise en deux types de personnes :
 les Januszistes qui trouvent que la compagnie aérienne abuse vraiment et ne respecte rien,
 et les pragmatiques qui se demandent surtout comment quatre bouts de bois anciens avec quatre cordes peuvent valoir 5 millions d’euros.

D’autant que la physicienne du CNRS Claudia Fritz a démontré que les violons modernes sonnaient « mieux » que les Stradivarius tout en étant beaucoup, beaucoup moins chers.

D’autant que les quatre bouts de bois ne valent rien en regard des 209 kilomètres carrés de forêt détruits en Amazonie pour ce seul mois de février : un nouveau triste record qui précipite un peu plus la transformation de la forêt en savane, de cette forêt dont on a précisément besoin pour absorber, tant bien que mal, le bilan carbone des violonistes aéroportés…

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.